Aide au Népal

 

Le 25 Avril 2015, un tremblement de terre de magnitude 7,8 rasait la région du Manaslu dans l'Himalaya au Népal.

L'association "Aide au Népal "a été créée par des habitants et amis de Laprak pour venir en aide aux populations sinistrées et aider à reconstruire les maisons avec une technique antisismique et écologique.

 

 

 

Aidez Laprak, village du Népal

 

Le beau village de Laprak, à 2 300 mètres d’altitude dans la région du Manaslu, compte 3 000 habitants, d’ethnie Gurung. Comme beaucoup de villages de l’Himalaya il est à plusieurs jours de marche de la première route.

Situé à quelques kilomètres de l’épicentre, Laprak a été durement touché par le séisme du 25 Avril. Les habitants qui étaient aux champs ont assisté impuissants à la disparition du village dans un nuage de poussière. Sur 850 maisons, seules quelques-  unes sont encore debout.

Les rescapés se sont réfugiés au col qui surmonte le village pour se mettre à l’abri des éboulements et des glissements de terrain, bravant sans aucun abri à 3000 m le froid et les averses de grêle et de neige mêlée de pluie. Les réserves de nourriture ont été ensevelies  sous les ruines des maisons.

21901 976739775693175 3312507714912669654 n 1

Ashok Gurung, natif de Laprak, était guide de trekking au Népal ; il vit en France depuis treize ans et travaille comme ouvrier viticole dans un domaine de la moyenne vallée de l’Hérault. .

L’aide internationale a mis beaucoup de temps à arriver dans un village aussi reculé, alors que la mousson arrive en Mai. Aide au Népal a permis  d'apporter une action locale, rapide et ciblée, gérée par les habitants eux-mêmes, sans gaspillage et avec équité, sans laissés pour compte, et a fait appel à votre générosité. Les actions à soutenir sont décidées en accord avec les habitants de Laprak. Les premières priorités ont été l’évacuation des blessés, l’acheminement de désinfectants et de médicaments, la fourniture de bâches pour couvrir des cabanes, de couvertures et de matelas, et de riz. L’acheminement de première urgence en hélicoptère a été nécessairement limité (un premier vol d’évacuation de blessés a eu lieu), mais des relais de porteurs ont pris le relais.

Dans un deuxième temps, a été mise en place l'aide à la reconstruction,avec formation de référents locaux et soutien à la reconversion :

Une technique antisismique utilisant des matériaux locaux, naturels et de faible coût est employée pour limiter l'impact carbone et l'empreinte écologique sur la région.

 

Merci de relayer ce site auprès de vos amis pour élargir notre aide

 

Merci pour tous les népalais que vous soutiendrez ainsi